La GS90 ou la C4 ultime !!!

La GS90 ou la C4 ultime !!!

Dick Guldstrand était connu sous le nom de «Mr. Corvette »pour ses efforts marquants pour améliorer la première voiture de sport de Chevrolet. Il était un ingénieur intelligent, un concepteur ingénieux, un constructeur automobile innovant, un conducteur tenace, un farceur ironique et un gentleman pimpant à tous égards. Ayant grandi dans le sud de la Californie dans l’après-guerre, il a été attiré par la culture automobile émergente de l’époque. Sa carrière s’étendra finalement sur plus de six décennies.

La relation de Guldstrand avec la Chevrolet Corvette a commencé avec un modèle de 1956 qu’il avait acquis et sur lequel il a procédé à des modifications pour la compétition. La voiture a connu un certain succès lui faisant gagner une réputation ainsi que des commandites. Il a ensuite remporté trois titres de voitures de sport SCCA Pacific Coast dans une Sting Ray de 1963, ce qui lui a valu l’estime de toute une vie de Zora Arkus-Duntov, le père fondateur de la Corvette. Ce succès lui a valu un poste de premier pilote de Penske Racing, embauché après la retraite de Roger Penske lui-même. Guldstrand a contribué au lancement réussi de Penske Racing avec une victoire dans la première grande course de l’équipe, les 24 Heures de Daytona 1966.

À la fin des années 1960, Guldstrand s’est installé à Culver City, en Californie, pour continuer à travailler sur les Corvettes des clients, ainsi que sur d’autres voitures GM. Il a acquis une grande renommée grâce au développement de la GS80 sur base de Corvette C4 1986. Cependant, Dick voulait une voiture à lui. Lorsque la ZR-1 est sortie, Guldstrand a vu une opportunité de ramener la Grand Sport avec lequel il courait.

Ainsi, Guldstrand a approché GM avec un pitch pour une ZR-1 radicalement restylée. Tout ce dont il aurait besoin était de 15 ZR-1 et de quelques millions de dollars. Au lieu de cela, il a eu une voiture et une bénédiction. En prévision du potentiel du projet, l’entreprise a déménagé dans une installation plus grande à Burbank.

Sa Corvette ‘carrossable’ s’appelait la “GS90” et était essentiellement une Corvette ZR-1 redessinée avec un moteur ZR-1 réglé de 475 chevaux. Moteur et une suspension modifiée par Guldstrand. Les seules pièces de carrosserie de la Corvette d’origine étaient le pare-brise, les vitres latérales et les rétroviseurs. Guldstrand a également équipé le GS90 de barres anti-roulis plus épaisses et d’amortisseurs à ressorts hélicoïdaux remplaçant la configuration de ressort mono-lame d’origine. La voiture a fait ses débuts en 1994.

Le style de la GS90 a été l’œuvre de Steve Winter. Formé en Angleterre avec des diplômes en ingénierie automobile et en design, le premier emploi de Winter hors de l’école était chez Porsche, où il a aidé à créer la 924. La carrosserie de la GS90 était moderne mais rappelait les voitures de courses des années 1960 comme la Grand Sport Corvette et le coupé Shelby Daytona, un peu comme sa contemporaine, la Dodge Viper. Le style rétro-moderne faisait fureur à l’époque et la voiture de Guldstrand reflétait cette tendance.

Guldstrand prévoyait de vendre un Roadster, un Speedster et des versions légères de la GS90 chez les concessionnaires Chevrolet, mais GM a annulé la transaction. Le GS90 a coûté 134500 $ sur le prix d’un 72208 $ ZR-1, pour un total de 206208 $! Le ralentissement économique du début des années 1990 n’a pas aidé, pas plus que le marché saturé des voitures de sports à l’époque. Une Corvette de 200 000 $ n’avait tout simplement pas de sens.

En conséquence, seuls six GS90 (Coupés et Roadsters) ont été construits et vendus. En 1999, Guldstrand a été intronisé au National Corvette Museum Hall of Fame. Il est décédé le 2 septembre 2015 dans son magasin de sport automobile à Burbank, en Californie. Il avait 87 ans. On se souvient de lui comme d’une légende dans les annales de la Chevrolet Corvette. Un “Car guy” du plus haut niveau.

Source : Rarecomponentcars

Club Corvette Family France